S34/ "Vautours, (les) charognards. (Les) Anti-vautours, (les) anti-charognards"
A mon sens, mon travail se construit par périodes d’épisodes variables (par saison ou par zone ou par modes de questionnements), en parallèle j’essaye toujours de construire des archives qui peuvent rester en expressivité matérielle ou se présenter sous la forme récits éphémères scientifiques, psychologiques pour créer des nouvelles passerelles analytiques. Comme ce dernier catalogue que j’avais fait, « Ça pique mais ça protège » : collection des formes au sol, textes récitables, son et légendes métaphoriques qui évoquent des éléments de mémoire et d ́appartenance un pays et a son territoire voisin E.U.A. souvent grotesques, souterraines et inconscients par le titre qui porte. Dans l’épisode le plus récent c’était une archive qui posait une rivière tragique dans l’espace sans eau, un ensemble entre note et questionnement d’urgence infinie a déchiffrer.

Je travaille à partir de connexions multiples pour survivre à notre monde, en parcourant des réseaux de communication a la recherche de semblables, qui ne disposent pas d’une cohérence explicite et complice.
Dans cette nouvelle installation, que je présent pour le concours, l’archive est la construction d’une brusque sortie de spectacle, a la place de ne pas pouvoir tenter une fin théâtrale, on commence par assumer au plus vite les conditions de la mort et sa complétude dans le monde anesthésié qui est une ruine pour la pensée. Le décor de cette espace en tant que future flou, intrigant et sensoriel fortement charger de l’énigme humaine à résoudre, (à quoi ça sert d’avoir une matérialité ?) et le fantasme de la singularité d’une mémoire sans chair, ça nous entoure du résultat non spéculatif de vivre, exister, et mourir en etyant proche de la désintégration sans toucher la disparition.

Obsède par la dégradation de corps et ces semblables, les misérables, les « Vautours, (les) charognards. (Les) Anti-vautours, (les) anti-charognards » les épouvantails = marionnettes = les zombies = les automates = les figures de cire. Exploration de terrains et ses personnages élémentaires qui deviens encore moins que de restes.