S30/ "Auto-psy"

Lien de la performance: https://vimeo.com/929599984/privacy

Installation - performance, 2024, Sculptures en céramique, ( 62 x 43 x 35 cm ) sur tables en métal

Les océans sont gardiens de notre avenir. Ils sont à la fois victimes et témoins de la crise climatique, ils se dressent comme allégorie de notre lien intime avec la mer et de l'urgence de sa préservation. Dans cette installation, je cherche à montrer le lien entre le corps et l'impact que le réchauffement climatique peut avoir sur celui-ci. 
L’objectif est d’évoquer un dialogue et de susciter une prise de conscience collective. En exposant ouvertement des aspects de l’anatomie féminine fréquemment cachés
ou réduits à des caractéristiques superficielles, je fais une analogie entre la mer et la mère. J'aborde une réflexion sur la condition féminine et l’océan, notamment l’insécurité. 

Chaque buste féminin est façonné dans la terre brute et est rempli d'eau, évoquant la résistance, mais aussi la vulnérabilité des océans. À la fois robustes et fragiles face aux défis de la pollution plastique et de l'érosion côtière. De ces bustes découle une performance filmée, où l’on peut voir un individu sortant des matières faisant référence aux déchets que la mer repousse sur ces
côtes. À travers le trou au centre de chaque sculpture, les spectateurs sont invités à plonger au cœur de cette dualité. À travers cette exploration, je souhaite susciter une réflexion profonde sur l'insécurité qui découle de la vulnérabilité des océans.