S27/ "Embaumement"
La série des Embaumements que je réalise permet de garder en mémoire la forme d’un arbre mort comme un témoin des effets du changement climatique sur les forêts. Les épicéas sont particulièrement touchés par la crise des scolytes, conséquence des sécheresses répétées dans de nombreuses forêts françaises.
L’arbre embaumé grâce à des bandelettes de tissus et de colle naturelle, la momification permet de garder l’arbre le plus réaliste et reconnaissable possible ; les bandes de tissus épousent chaque forme et écorce du modèle. Je prends également le soin de coudre le tissus sur chaque extremité des branches afin que celui-ci reste le plus longtemps en place.
L’arbre exposé in-situ devient alors une forme sculpturale blanche se détachant de son milieu naturel d’origine.

Pour le prix CLIM’ART, j’envisage de décliner cette série et de présenter un fragment ramifié d’épicea scolyté, de sorte à pouvoir présenter l’oeuvre dans un espace d’exposition intérieur. L’ œuvre sera sur un socle bas et d’un seul tenant, telle une relique, un artéfact, témoin du présent, que l’on souhaite précieusement conserver et protéger. Provenant du bois de Lourdes dans lequel j’ai l’habitude de travailler, l’Embaumement va bénéficier de gestes de soin normalement destinés aux êtres humains. Mettant ainsi en lumière nos pratiques et rituels funéraires dont le monde végétal se passe habituellement, invitant le spectateur au recueil au chevet de l’arbre.

Fragment d’épicéa mort, tissu coton blanc, colle végétale présentée sur socle
Dimensions: 250x120 cm maximum
2024