P57/ « Le monde flottant »Un monde flottant. Il s’agit d’une peinture inspirée par le concept de la peinture japonaise Ukiyoe, qui représente un monde flottant dans la fiction d’un espace urbain futur, provoquant un sentiment de cohabitation avec l’eau et la vie marine. Il s’agit de raconter un potentiel d’immigration causé par le changement climatique et l’élévation du niveau de la mer. En tant que flaneur en 2024, je fais l’expérience de la ville dans son état le plus tranquille, l’espace urbain étant lui-même un fil rouge pour guider notre imagination vers un avenir sous l’influence de conditions environnementales en constante évolution.

Un monde flottant, imitant les lumières reflétées sur l’eau et les bassins, pour présenter les activités humaines, mais aussi comme un point de réflexion pour protéger notre espace en protégeant le patrimoine marin, créant ainsi une relation mutuellement bénéfique entre l’espace urbain et le patrimoine marin, émancipant les lumières et l’éclat de l’un et de l’autre.

En utilisant des peintures à l’huile et en superposant les couleurs après un certain temps, j’obtiens les effets d’une réflexion créative de la lumière. Pour les différents niveaux de réflexion, j’ai utilisé différentes méthodes. Pour les reflets moins profonds et humides, j’ai utilisé des peintures gauches sur la première couche, tandis que pour les reflets plus durs dans les eaux profondes et les éléments architecturaux, j’ai utilisé de la peinture à l’huile après le séchage des couches pour créer un reflet texturé.