P51/ "Incandescence"
2024, feutres sur papier. 50 × 65 cm
Portrait fictif d'une jeune femme dite "grande brûlée". Sur un fond psychédélique représentant la fumée qui embaume son esprit, elle fond, brûlée par le feu. Elle perd sa chair qui se mélange au décor, créant les aspérités visibles à la surface de la feuille à demi calcinée. Les couleurs criardes sont le reflet de sa perte de soi, elle est dans un état second ; dissociée de son corps mais toujours errante à ses côtés. Sa peau vit la douleur mais son esprit s'évade pour ne pas y succomber.
Tel un métal en fusion, son âme brille d'une incandescence singulière tandis que son enveloppe charnelle est consumée.