P48/ "The End"

J’ai choisi le thème « lutte contre la sécheresse » car j’ai pensé que cela pouvait être intéressant d’imaginer de manière figurative et percutante le manque d’eau. Je suis parti sur une analogie et un ton plutôt froid pour renforcer le côté sombre de l’œuvre. J’ai imaginé un univers un peu chaotique, où la population est désespérée, d’où cette pose comme si la personne utilisait ses
dernières forces pour recevoir la goutte. Inspirée par les zombies et les cas de sous-nutrition en Afrique, j’ai représenté l’individu nu sur un sol aride, côtes apparentes pour appuyer encore plus sur la détresse mais aussi sur la fin du monde. Sans eau, pas de vie.