P37/ "L'oeil du microscope"
Cette aquarelle a pour but de montrer la faune et la flore invisible à nos yeux, dévoilée grâce au microscope. C’est une invitation à se reconnecter au vivant, à contempler la beauté marine et la richesse de ce monde. Observer le vivant est possible grâce à des outils dits scientifiques, comme le microscope, qui peuvent faire peur, sembler trop technique. J’aimerais qu’on voit ces outils et les sciences en général comme un moyen d’apprendre à connaître son environnement et s’en rapprocher, et non pas comme un domaine inaccessible, réservé aux scientifiques et spécialistes.
Je suis basée à Sète et réalise des prélèvements d’eau de la lagune de Thau. J’observe ensuite mes échantillons au microscope et cela m’inspire pour peindre
Les tâches réalisées dans des tons verts, jaunes, ocres représentent les bouts d’algues qui se concentraient dans mes échantillons et cohabitaient avec les espèces qui m’intéressent lors de mes observations. Naviguent au milieu de ces algues un grand nombre d’espèces de plancton, espèces pour la plupart microscopiques, qui dérivent avec les courants. Certaines passent toute leur vie dans cette famille, d’autres y passent certains stades de vie.

Ici, vous retrouverez dans cet amas d’algue aux couleurs toniques et acidulées des espèces animales et végétales du plancton. Si vous prenez le temps de scruter tous les endroits de la toile, vous pouvez découvrir différentes larves (d’oursin, de crevette, de balane, etc.), des vers marins, des microalgues, desjeunes crevettes, des petits crustacés comme le copépode et bien d’autres espèces que j’ai pu observer par l’œil de mon microscope.