P20/ "Neige éternelle"
Cette œuvre réalisée en mai 2023, représente un détail de neige sur le glacier de Peclet Polcet dans les Alpes françaises. Il s’agit
d’une représentation réaliste au pastel sur une bâche synthétique au format 140 x 180 cm, positionnée au sol, à moitié déroulée.
Ces choix plastiques sont aussi importants que la représentation picturale du sujet : le pastel est un matériau instable au toucher évoquant la fragilité des glaciers au contact de l’Homme et le sup- port choisi est semblable aux bâches employées à ralentir leur fonte, déployées sur plusieurs kilomètres.

Le glacier isolé par la bâche des rayons solaires, continue tout de même de fondre à un rythme plus lent et entraine avec lui des micro-plastiques dans les torrents et rivières des vallées, jusque dans les fleuves et les océans, alimentant ainsi la montée des eaux et la pollution marine.

La réappropriation de la bâche pour y inscrire une représentation réaliste de la neige glacée plutôt que de la cacher dessous est une manière de préserver une trace de ces paysages voués à disparaître malgré les efforts et les technologies mises en place pour les conserver.

Ce projet à pour but de pointer un problème important qui touche certains glaciers dans les Alpes et partout dans le monde et de mettre en lien les phénomènes de fonte des glaces avec d’autres enjeux climatiques que nous rencontrons. Neige Éternelle par sa forme très « plastique » cherche à remettre en questions l’Homme face à l’entropocène, aux dégâts causés par le réchauffement climatique sur l’environnement et les conséquences pour l’Homme de ses propres actions sur ses mo- des de vie, de déplacement et d’interdépendance face à des situations souvent irréparables.