N11/ « U debbiu »

Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=xg90b7Th8OA
Vidéo, boucle, 13’38, mars 2024

Le démaquisage est une technique qui permet de nettoyer un terrain, mais aussi de le protéger des incendies ou départ de feu. L’obligation de nettoyage des parcelles pour tout terrain proches des habitations s’applique sur l’ensemble du territoire Corse, où je vis et où est réalisée cette vidéo. Cette pratique est l’héritière d’une longue tradition d’utilisation des pares-feux, et permet d’éviter la présence de «poudrières» naturelles lors des périodes de grandes chaleurs ou des épisodes de sciroccu.

L’obligation de démaquiser est fixée par le code forestier (art L.131-10). Le propriétaire d’une habitation ou construction a la charge du débroussaillement sur une profondeur de 50 mètres. Tout cela doit se faire avant l’interdiction d’effectuer des écobuages, variant selon les années.
Au village de Granaccia, situé au sud de la Corse, une zone située sous la maison de la famille Leandri n’a pas été nettoyée depuis près de 25 ans. Le maquis est à moins de vingt mètres aujourd’hui des habitations, et la période de sécheresse se rapproche, et avec elle, ses dangers. On y voit trois hommes s’affairer, et effectuer différentes actions : couper, arracher, nettoyer, allumer, transporter. On trouve dans le maquis dense des objets abandonnés, jetés, témoins d’un temps passé.

Au début de la vidéo, une fumée blanche nous place dans la confusion : Quelle est l’action en cours ? Le ralenti de la vidéo augmente cette incohérence. J’aime beaucoup cette idée que le feu protège du feu.
Ces hommes pourraient être des soldats du feu : Une lutte commune contre le feu, à la rencontre des flammes et du risque.
Ils surgissent de la fumée et disparaissent avec elle.