P9/ "Echinacée"

Le papier peint est ma manière de redonner de l’importance à la vie des plantes. Les plantes ont été source d’inspiration de formes et de couleurs pendant l’Art Nouveau. Seulement, on ne représentait que des fleurs parfaites, aux formes généreuses et avec des couleurs harmonieuses.
Travailler le papier peint m’a permis de montrer qu’une fleur n’est pas parfaite, qu’elle peut se faner, qu’elle n’a pas toujours une forme harmonieuse, ronde et douce. Elle peut être piquante, anguleuse. Pour augmenter l’effet souhaité, j’ai travaillé avec des couleurs froides qui s’inspirent plus du fond de la mer que d’un jardin féérique.