P13/ "Les arbres sont des nuages sédentaires" (diptyque)

Diptyque, fusain sur papier, 105 x 70 cm, 2023

Ces dessins naissent d’une fascination pour l’énorme masse des arbres et de leurs feuillages balancés par les vents. 
De cette contemplation de nuées végétales m’est venue une phrase, un titre et par-là, un sujet. 
Assez vite, celui-ci me suggéra la fragilité des écosystèmes végétaux ravagés par les incendies durant lesquels les arbres, comme des nuages, semblent s’évanouir dans leur propre forme. 
C’est donc au fusain, bois carbonisé, que je me devais d’agir – parce qu’il est volatile et fragile, parce que né du feu, il me permet aujourd’hui de rendre leur forme aux arbres consumés dans de gigantesques incendies. Le fusain hautement symbolique dans ce travail est une manière de rendre un hommage subversif aux arbres en réinvestissant créativement la matière carbonisée du bois.
Mais la lisière entre les deux, est diffuse, et les feuillages de mes arbres ne sont déjà plus tant végétal que fumée...

Ces deux dessins se sont prolongés en une série aujourd’hui mis en pause – dessinant sur le motif, je travaille au rythme des saisons et attends le début du printemps pour retrouver sur les arbres des feuillages épars. Au-delà de l’anecdote, il m’importe de savoir comment le dessin, non pas seulement dans ses sujets, peut devenir une pratique qui s’axe sur les rythmes de la Nature.