PH1/ "Le Voile des Regards"

Intitulée "Le voile des regards", la photographie  prise durant l'été 2022, je souhaite dénoncer notre négligence collective. Capturée en noir et blanc, cette image met en lumière notre indifférence face aux incendies annuels qui ravagent les forêts à proximité des plages immaculées où nous nous prélassons. Malgré la fumée étouffante de l'été, cette photographie semble figée dans une tranquillité apparente, mettant en contraste la réalité chaotique des terres en feu et la quiétude de l'océan. Les regards se perdent dans l'étendue, ignorant l'agitation, ignorant les terres intérieures en feu. Nous choisissons dans quelle direction tourner notre regard. 

Cependant, cette tranquillité apparente dissimule la tragédie qui se joue à quelques kilomètres seulement. Cette dualité entre la beauté paisible des plages et la destruction silencieuse des forêts en feu reflète notre aveuglement collectif. Nous refusons de regarder au-delà de ce que nous voulons voir, préférant ignorer les réalités inconfortables qui se déroulent sous nos yeux. 

Cette photographie est un appel à ouvrir les yeux sur la dualité entre notre perception idéalisée du monde et sa réalité brutale, révélant ainsi les conséquences de notre ignorance collective.